Le cannabis médical peut-il aider les patients avec des douleurs chroniques, à réduire leur consommation d'opioïdes?

 

Objectif de l'étude :

L'épidémie d'opioïdes aux États-Unis se poursuit sans relâche avec environ 10,3 millions de personnes abusant d'opioïdes en 2018, représentant 47 600 décès par surdose en 2017.

L'objectif de cette étude était de déterminer comment l'usage du cannabis médical affecte l'usage prescrit d'opioïdes chez les patients souffrant de douleur chronique.

Une vaste enquête a été menée sur  525 patients qui avaient utilisé des opioïdes en continu (> 3 mois) pour traiter la douleur chronique et utilisaient également du cannabis.

Résultats :

  • 40,4 % ont déclaré avoir arrêté tous les opioïdes
  • 45,2 % ont signalé une certaine diminution de leur opioïdes
  • 13,3 % n’ont signalé aucun changement et 1,1 % ont signalé une augmentation des opioïdes 
  • 65,3 % ont maintenu le changement sur l'année entière  
  • 48,2 % ont signalé une diminution de 40 à 100 % de la douleur
  • 8,6 % n’ont pas changé et 2,6 % ont des douleurs aggravées 
  • 87,0 % ont déclaré une amélioration de la qualité de vie
  • 62,8 % ne voulaient pas reprendre d’opioïdes à l’avenir

Réponses aux questions sur la consommation de cannabis médical des participants à l'étude


Conclusion :

Bien que l'étude soit limitée et qu'il ne s'agisse que d'une enquête sur un large échantillon, les résultats sont en accord avec la plupart des études sur le sujet et ne doivent pas être ignorés. 

Le cannabis médical semble être une bonne alternative  et un bon candidat dans la quête du remplacement des opioïdes et de leurs effets néfastes.

 

 

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cet article sur :

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33409086/